L’Équipe
Crystel Bourdon, Directrice

crystel-bourdonPersévérance et détermination, sont les deux mots qui m’interpellent le plus. Amener quelqu’un à croire en ses forces et lui faire réaliser qu’il peut y avoir des outils et des gens ayant les moyens de lui redonner le pouvoir sur sa vie et sa réussite; voilà qui me stimule infiniment! Suivre le cheminement d’une personne qui tient bon devant les embûches et qui est déterminée à être un vainqueur : quel bonheur! Voir les parents et/ou les proches, qui n’ont jamais baissé les bras, et ceux que la détresse a presque réussi à anéantir qui repartent avec l’espoir au fond des yeux… Enfin ils retrouvent foi en eux, en leurs compétences parentales. Lorsqu’ils ressortiront du Centre ils auront cette conviction que chaque pas nous propulse vers l’avant; que peu importe la grandeur de ce pas, il implique une réussite et que celle-ci ne peut être qu’immense vu tout l’espoir qu’elle génère! L’accompagnement des familles fera toujours partie de la solution pour moi. C’est au fil de mon cheminement personnel et professionnel que la flamme en moi s’est épanouie.

Ayant travaillé en milieu communautaire auprès de familles monoparentales, démunies et aux prises avec des problématiques diverses, j’ai acquis une grande sensibilité. Loin de la sensiblerie, cette force a éveillé en moi une empathie déterminante dans ce/mon cheminement. Je suis ensuite devenue éducatrice et maman moi-même. Encore des outils dans mon coffre ; encore une conscience plus affinée des lacunes du système et des besoins des familles d’aujourd’hui… Puis, la vie m’a offert un autre grand cadeau : ma participation à l’élaboration d’un groupe de langage au sein d’un CPE de la rive-sud et le bonheur de travailler directement auprès de tout petits présentant des troubles du langage.

Plus tard, en tant que conseillère pédagogique en milieu familial, la mission que je m’étais donnée était concentrée sur le dépistage et l’accompagnement vers les services… où je me suis trop souvent heurtée à la difficulté d’accès à ces services! Chaque fois, j’ai pu constater l’immense générosité des enfants ayant des besoins particuliers: ils nous permettent d’entrer dans leur monde, nous accordent une confiance sans limite et leur reconnaissance est toujours habillée d’un amour sans filtre. Insidieusement, ils créent un lien secret avec l’enfant en nous, ce qui fait qu’en fin de compte, nous en sortons toujours grandi, plus riche et plus heureux!

Voilà comment ce projet a pris naissance. En gestation depuis longtemps, il s’est nourri de notre passion, de notre détermination personnelle et de nos forces respectives pour enfin voir le jour!

David Côté-Dion, Psychoéducateur

david-cote-dion« Il est plus facile d’apprendre et de se développer si l’on partage des activités de plus en plus complexes avec une personne avec qui l’on a développé un attachement profond et durable. » -Uri Bronfenbrenner, psychologue

C’est en suivant cet adage que j’ai eu le plaisir de bâtir ma pratique de psychoéducateur au fil des années. J’ai eu la chance de grandir à travers différents milieux où les enfants ont toujours été omniprésents, surtout ceux que l’on dit difficiles, perturbateurs et/ou différents. Depuis mes premières expériences en tant que moniteur de camp de vacances jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours aimé côtoyer ces enfants réputés comme compliqués et parfois même intraitables. Mon ouverture à leur endroit, m’a permis de voir et d’apprécier leur potentiel, me poussant à mettre en œuvre tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider. En devenant le père de trois enfants, j’ai tôt fait de comprendre à quel point l’implication de la famille est un facteur déterminant pour les enfants et qu’il mérite ainsi une attention particulière. J’ai vite appris que nos modèles classiques d’intervention avaient leurs limites et qu’il fallait les épauler avec notre créativité. C’est pourquoi j’ai voulu mettre sur pied le Centre des Ils et des Elles, une clinique axée sur le respect profond de l’enfant et de sa famille et qui ose mettre de l’avant des approches novatrices et différentes. J’ai toujours voulu voir plus loin que les difficultés de ces enfants, que de leurs symptômes…. et c’est ainsi que je bâtie mes interventions, mon approche, en me basant sur leurs forces, sur ce qui fera d’eux, plus tard, les adultes de demain.

Ayant travaillé dans différents milieux (Centre Jeunesse, santé mentale, milieu scolaire), j’ai su développé une solide expertise auprès des clientèles les plus vulnérables. Lors de mon emploi en Centre Jeunesse, j’ai eu la chance de réaliser et de mettre en place le projet Fauna. Ce projet s’adressait aux jeunes adolescents et adolescentes qui fréquentaient les unités de psychopathologies du Centre Jeunesse en leur permettant d’acquérir des habiletés de travail à l’intérieur d’un refuge faunique pour animaux. Lors de mon passage à l’école spécialisé en santé mentale et santé mentale concomitance TSA (trouble dans le spectre de l’autisme), j’ai mis en place un programme jumelant la gestion de l’anxiété, l’amélioration des habiletés sociales et la pratique d’activités sportives. Depuis maintenant trois ans, j’ai eu la chance de créer et de mettre en place le programme d’intervention Mon Corps, mon Sport, ma Réussite à l’école Gérard-Filion. Le projet consiste à offrir un support psychosocial aux sportifs de l’école et de mettre en place des activités de promotion et de prévention de l’activité sportive et des saines habitudes de vie. Ces nombreuses expériences me permettent de croire à mes capacités de mettre en place un service de qualité et novateur auprès des personnes qui vont fréquenter notre établissement.

J’ai eu la chance de réaliser mes projets avec des gens qui avaient à cœur le développement des enfants. C’est encore cette passion qui anime l’équipe avec laquelle je construis ce projet. Notre passion associée à nos forces respectives et la qualité humaine des gens avec qui nous travaillons m’assure que nous serons en mesure de vous offrir un service personnalisé de qualité qui vous permettra de vivre des changements positifs dans votre vie.

Sandra Duchesne, Éducatrice spécialisée

Sandra-DuchesneVoici un autre membre de l’équipe dont la passion pour son art est remarquable!

Ayant participé à l’élaboration de la toute première édition du groupe de langage «Les petites abeilles», projet de partenariat entre le Centre Montérégien de réadaptation et le CPE Pomme Soleil, Sandra œuvre depuis 20 ans dans le milieu de la petite enfance, et, depuis maintenant 13 ans, elle s’intéresse tout particulièrement au développement du langage et des motricités fine et globale.

Récipiendaire de l’honorable Prix du premier ministre du Canada pour l’excellence en éducation de l’enfance, ainsi que de la Mention d’honneur au Prix d’excellence de l’AERDPQ (Association des Établissements de Réadaptation en Déficience Physique du Québec), elle a su se faire reconnaître par ses pairs pour sa passion pour le développement de l’enfant. Sa grande douceur, son engagement auprès des familles, son grand respect des enfants et la grande complicité qu’elle sait bâtir avec eux ont grandement contribué au succès de ceux-ci.

Myriam Boudreau, Ergothérapeute, M.Sc.

Apprendre en s’amusant, c’est ma principale devise. Je détiens un baccalauréat en sciences de la réadaptation et une Maîtrise en sciences appliquées, en ergothérapie, les deux complétés à l’Université McGill. Mes expériences auprès des enfants m’ont permis de développer mes habiletés analytiques tout en recueillant de l’information sur les environnements physiques, sociaux, culturels et institutionnels de chaque enfant. Selon moi, il est primordial de prendre en considération les contextes d’apprentissage, de discipline et de jeux pour intervenir avec cette jeune clientèle. De plus, il est toujours fascinant de réaliser que lorsqu’on travaille dans un cadre qui est amusant pour l’enfant, il devient alors plus disponible pour l’apprentissage de nouvelles habiletés cognitives, physiques ou émotionnelles.

Kézia Provencher, Orthophoniste

Mon intérêt pour le développement de l’enfant, la relation d’aide, la communication et les sciences de la santé m’a menée vers l’orthophonie, une profession regroupant chacun de ces éléments. Au cours de ma formation en orthophonie à l’Université de Montréal, ce désir de travailler avec les enfants s’est confirmé et a pris une plus grande ampleur. Mes expériences cliniques en tant que stagiaire et agente de correction du langage m’ont permis de développer des connaissances sur l’intervention orthophonique auprès d’enfants d’âge scolaire et préscolaire présentant des retards et des troubles de langage, de la communication ou de la parole. Je crois fortement en l’apprentissage dans le jeu, c’est pourquoi j’aime faire preuve de créativité afin de créer un contexte thérapeutique ludique et amusant qui est personnalisé à chaque enfant.  J’adore accompagner les parents et leur enfant dans le développement de nouvelles habiletés communicationnelles. Il me fait toujours plaisir de collaborer avec les parents et d’adapter mon intervention selon leurs besoins.

Marie-Charlotte Damphousse, orthophoniste

Détentrice d’une maîtrise professionnelle en orthophonie de l’Université de Montréal, je suis très heureuse de pouvoir me joindre à l’équipe du Centre des Ils et des Elles. Mes différentes expériences m’ont confirmé que j’adore travailler avec les enfants de tout âge et que l’orthophonie me passionne. J’ai pu travailler principalement avec des jeunes présentant un trouble primaire du langage (dysphasie), une dyspraxie verbale, un trouble du spectre de l’autisme et un trouble développemental des sons de la parole. J’ai aussi suivi une formation supplémentaire en troubles orofaciaux-myofonctionnels. Je suis grandement motivée et prête à relever de nouveaux défis. J’aime faire équipe avec les parents et les autres professionnels afin d’offrir le meilleur service possible et de développer au maximum le potentiel des enfants. Je base ma pratique sur les données probantes tout en y ajoutant une touche ludique et plaisante évidemment.

Isabelle Laforest, Sexologue B.A.

En travaillant avec les jeunes, dans différents endroits tels des camps de jour, maison de jeune, école, j’ai eu la piqûre pour les jeunes. Passionnée pour la sexologie, j’ai étudié à l’Université du Québec à Montréal dans cette discipline pour graduer en 2008. Dans ma vie professionnelle comme personnelle, je tente continuellement de démystifier certaines thématiques dites plus taboues.

Je travaille présentement au centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire auprès d’une clientèle en difficulté âgée entre 6 et 17 ans. J’ai la chance de faire de l’éducation à la sexualité autant d’une façon formelle qu’informelle. Dans le cadre de mon expérience professionnelle, j’ai réalisé que les parents et les intervenants entourant les jeunes ont aussi besoin d’éducation sexuelle pour supporter et accompagner les jeunes dans une vision saine et positive de la sexualité. Par conséquent, j’ai développé l’intérêt pour ces clientèles. C’est avec enthousiasme que je me joins à l’équipe du Centre des Ils et des Elles pour répondre à ces intérêts communs.

Marie-Karlane De Champlain, psychoéducatrice

Détentrice d’un Baccalauréat et d’une Maîtrise en psychoéducation, je suis reconnue comme une personne rigoureuse, positive, ayant un excellent sens de l’organisation et de la facilité à entrer en contact avec les autres. Mes expériences professionnelles m’ont permis de concrétiser ma passion pour le développement de l’enfant, la santé mentale et la relation d’aide auprès des jeunes ayant diverses difficultés d’adaptation et leur famille. J’adore les enfants pour leur spontanéité, leur transparence et leur ouverture.

 

Mon objectif est d’intervenir de façon personnalisée auprès de l’enfant ainsi que sur les composantes de son environnement qui ont un impact sur son développement optimal et qui rendent son intégration dans ses différents milieux de vie difficile. Il me tient à cœur d’accompagner le jeune dans la découverte de ses forces et ses qualités afin qu’il vive du succès et qu’il développe son autonomie et de nouvelles capacités adaptatives. Quoi de mieux qu’une touche de créativité et l’utilisation de jeux pour faire des apprentissages!

 

Je tiens aussi à soutenir les parents ainsi que travailler en collaboration avec ceux-ci afin de les outiller et mettre en place des conditions environnementales positives et favorables pour faire face aux défis et aux difficultés qui pourraient se dresser sur leur chemin.

Sarah Décarie-Daigneault, psychoéducatrice

Je suis détentrice d’une maîtrise en psychoéducation combinant les  dimensions intervention et recherche. Tout au fil de mes études universitaires, j’ai oeuvré auprès d’enfants autistes en leur offrant de la stimulation langagière, de l’accompagnement dans leur défis sociaux et scolaires et de l’entraînement aux habiletés sociales. J’étais loin de me douter à quel point cette expérience allait influencer le reste de ma pratique d’intervenante. J’y ai appris le respect de la différence, l’empathie profonde, l’importance fondamentale du renforcement, et surtout, j’ai connu la satisfaction d’apporter soutien et accompagnement aux familles aux prises avec le diagnostic d’un enfant qui se sentent parfois seules et démunies devant la complexité de l’accessibilité aux services.

 

J’ai par la suite eu la chance de travailler en milieu scolaire primaire et secondaire. Après plus de 10 riches années d’expérience, j’ai  eu l’occasion de m’impliquer activement auprès d’une clientèle  d’enfants/adolescents des plus diversifiées,  ce qui m’a permis de développer une expertise en lien avec une multitude de problèmes d’adaptation (TDAH, problèmes de santé mentale, démotivation scolaire, consommation, difficultés d’apprentissages, TSA,  problèmes de comportement, crises familiales, difficultés affectives – anxiété/dépression etc.).

 

Par ailleurs, étant maman de jeunes enfants, j’ai un intérêt grandissant pour l’intervention avec les touts-petits et l’accompagnement des familles dans leur pratiques éducatives, ceci dans le plus grand respect des valeurs familiales et de l’instinct parental. Étant une professionnelle à la fois dévouée, rigoureuse et passionnée, je me sens grandement privilégiée de pouvoir participer à l’épanouissement  et au rééquilibre des jeunes et leurs familles.

Formateurs

Pierre-Luc Masson, Psychoéducateur

Pierre-Luc-MassonPierre-Luc Masson est Agent de planification, de programmation et de recherche au Centre jeunesse de l’Estrie en plus d’être Chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Depuis plus de dix ans, il s’intéresse aux enfants et aux adolescents aux prises avec des troubles graves du comportement. Au cours des 4 dernières années, il s’est spécialisé dans le développement, l’enseignement et l’implantation d’un programme d’intervention cognitivo-comportemental et psychoéducatif, dans le cadre des services en réadaptation en internat, en collaboration avec Boscoville 2000. En 2014, il fut sélectionné à titre de formateur en soutien aux intervenants agissant auprès d’une clientèle présentant des troubles graves du comportement, dans le cadre de la formation Équilibre en situation de TGC. En 2014 aussi, il s’est vu attribuer le Prix du conseil multidisciplinaire du Centre jeunesse de l’Estrie pour son soutien au développement de la pratique.

Sandra Duchesne, Éducatrice spécialisé

Sandra-DuchesneSandra Duchesne est éducatrice spécialisé en développement du langage au CPE Pomme Soleil, à Longueuil. Elle œuvre depuis 20 ans dans le milieu de la petite enfance, mais depuis maintenant 13 ans, elle s’intéresse plus particulièrement au développement du langage et des motricités fine et globale. Elle est responsable du groupe de communication «Les petites Abeilles», programme créé en collaboration avec le centre Montérégien de réadaptation, se consacrant à des enfants qui présentent un trouble primaire du langage. Depuis quelques années, Sandra a développé plusieurs programmes de formation; autant pour transmettre son expertise en stimulation du langage que pour outiller les jeunes étudiant(e)s du CEGEP face à l’intégration des enfants présentant un handicap en CPE. Récipiendaire d’une mention d’honneur pour le Prix du premier ministre du Canada pour l’excellence en éducation à l’enfance, elle a su se faire reconnaître par ses pairs pour sa passion pour le développement de l’enfant.

Amélie Gobeil-Riverin, Ergothérapeute

Amelie-Gobeil-RiverinAmélie a obtenu son baccalauréat en ergothérapie à l’Université de Montréal en 2006. Elle consacre essentiellement sa pratique clinique à une clientèle pédiatrique préscolaire avec un trouble du développement sensorio-moteur ainsi qu’un trouble de la déglutition, au Centre de Réadaptation Marie-enfant de l’Hôpital Ste-Justine. Elle contribue à l’évaluation fonctionnelle des enfants dans le but de proposer des interventions qui leur permettront de s’intégrer harmonieusement dans leurs milieux de vie naturels, tant à la maison qu’à la garderie.

Naomie Bachand, Ergothérapeute

Naomie-BachandNaomie a obtenu son baccalauréat en ergothérapie à l’Université de Montréal en 2006. Depuis, elle intervient principalement auprès d’une clientèle pédiatrique de 0-18 ans avec déficits moteurs et retards de développement, au Centre de Réadaptation MAB-Mackay. Comme membre actif d’une équipe multidisciplinaire, elle contribue à l’évaluation fonctionnelle des enfants afin d’optimiser leur développement et leur participation sociale. À travers sa pratique clinique, elle est appelée à travailler en étroite collaboration avec les garderies et les écoles, afin d’y favoriser l’intégration de ses clients et d’accompagner les intervenants travaillant auprès de ces derniers.

Alexandre Baril, Psychoéducateur

Alexandre Baril est un psychoéducateur qui œuvre dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis 2006, dans la région de l’Estrie. Il travaille présentement au CSSS-IUGS, au programme Réadaptation-CriseAdoFamille et il contribue au plan de formation continue dans l’établissement sur la Prévention de la Violence en Milieu de Travail.

Isabelle Laforest, Sexologue B.A.

IMG_0507Passionnée pour la sexologie, Isabelle a fait ses études en sexologie à l’Université du Québec à Montréal. Autant dans sa vie professionnelle que personnelle, Isabelle tente continuellement de démystifier certaines thématiques dites plus taboues. Notre formatrice travaille présentement au centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire auprès d’une clientèle en difficulté. Dans le cadre de son expérience professionnelle, Elle a réalisé que les parents et les intervenants  qui entourent les jeunes ont aussi besoin d’éducation sexuelle pour supporter et accompagner les jeunes dans une vision saine et positive de la sexualité.